Tournées en Haute-Normandie, en Bretagne et au Danemark, ces études sur la représentation sonore et visuelle du paysage revendiquent une approche résolument sensible.
il s'agit, tout en conservant la fraîcheur de l'instant de faire le pari du travail de la forme plutôt que du document.
L'effet panoramique produit par le montage en triptyques et l'insertion d'extraits télévisuels démultiplient les possibilités plastiques recélées par les rushes et reconstruisent un paysage mental.